Bienvenue chez Wolford With Women : un espace dédié aux témoignages d'autonomisation pour soutenir et encourager les femmes du monde entier.

Tout au long de l'année, nous mettrons en lumière des personnages historiques et des femmes contemporaines pour célébrer leurs histoires.

Nous pensons que donner aux femmes une voix et un espace pour partager leurs expériences remarquables est un premier pas pour donner à toutes les femmes les moyens de surmonter les défis de leur vie quotidienne. Nous souhaitons soutenir l'égalité des sexes en écoutant et en apprenant des récits de leurs expériences vécues.

Depuis plus de 70 ans, nous aidons les femmes à se déplacer librement et à se sentir fabuleuses. Il est temps à présent de réaffirmer notre engagement en faveur de l'égalité des sexes. En proposant cette plateforme, nous espérons faire avancer la société pour se rapprocher un peu plus de cet objectif.

Ce projet a pu voir le jour grâce à l'écrivain et journaliste Carmelo Abbate, correspondant spécial de l'hebdomadaire Panorama pendant de nombreuses années et aujourd'hui créateur du projet multimédia numérique « Storie degli Altri » (Histoires des autres), qui se décline en différents supports innovants : réseaux sociaux, site internet, livres, podcasts, vidéos, qui, en un an et demi, ont touché tout naturellement une communauté d'un demi-million de femmes.

Alessandra et Patrizia à la recherche du bonheur

L'AMOUR, LES CHOIX DE VIE ET UN ENFANT À NAÎTRE.

Alessandra et Patrizia se rencontrent à Milan en 2013 et c'est à partir de ce moment que leur vie va changer.

Elles comprennent que le temps est venu pour réaliser leurs rêves ensemble. Elles quittent leur emploi et partent pour le sud de l'Italie. Première étape : l'île de Pantelleria.

Elles n'ont pas beaucoup de capital à investir, ni de vieilles ruines familiales à rénover, ni d'entreprises à gérer. Leur seule certitude est leur désir de vivre de façon plus naturelle, plus humaine. C’est un défi économique, mais aussi un défi émotionnel.

Jour après jour, Alessandra et Patrizia apprennent à se connaître, à se découvrir, à se soutenir mutuellement. Elles se réinventent, chutent et se relèvent, avec persévérance, effort et satisfaction.

Aujourd'hui, elles sont sur le point de réaliser leur plus grand rêve, celui de devenir parents. Michele naîtra en août dans leur nouvelle maison, une ancienne auberge qu'elles ont rénovée dans le centre de l'Italie.

Alessandra et Patrizia souhaitent une famille fondée sur des valeurs : l'inclusion, la durabilité, la détermination et la recherche du bonheur à travers des choses simples.

 
 

Aurora Pure Cut Dress black

262,00 €
Achetez maintenant
 
 

Aurora Monogram Pullover desert/black

250,00 €
Achetez maintenant
 
 

Aurora Dress black

352,00 €
Achetez maintenant

Discover more about sustainable products

Simone de Beauvoir

Simone et son partenaire, Jean-Paul Sartre, avaient rédigé un contrat régissant leur relation.

Renouvelable tous les deux ans, il reposait sur l’infidélité qui, de leur point de vue, ne devait pas être perçue comme une trahison, mais comme un devoir face à l’hypocrisie d’un mariage bourgeois.

Ils ne vécurent jamais sous le même toit, mais leur histoire a duré 51 ans. Aujourd’hui, ils sont enterrés ensemble dans le cimetière du Montparnasse à Paris.

En 1943, Simone fut révoquée par l’Éducation nationale, avec interdiction d’enseigner à vie, suite à une liaison avec une élève.

Elle a rédigé le Manifeste des 343, signé par des intellectuelles, des actrices et des femmes ordinaires qui reconnaissaient avoir eu recours à l’avortement, à l’époque interdit par la loi.

Simone arguait qu’avant d’être une épouse ou une mère, une femme était un être humain, libre dans ses choix, comme l’homme.

 
 

Viscose String Body white

132,00 €
Achetez maintenant
 
 

Buenos Aires Pullover black

162,00 €
Achetez maintenant
 
 

Collant semi-transparent Neon 40 black

31,00 €
Achetez maintenant

Inspired by Simone de Beauvoir

Giorgia et son hymne à la vie.

Giorgia a 23 ans, vit dans le Piémont et est diplômée en communication interculturelle. Elle a étudié en Finlande pendant un temps, grâce au projet Erasmus.

Une récente enquête réalisée par Sole24ore indique qu'elle fait partie du top 10 des influenceuses italiennes en matière de durabilité et d'environnement.

À travers son blog et un profil Instagram très populaire, Giorgia mène des campagnes sociales fortes. Elle se définit comme « une donneuse de conseils non sollicités ».

Pourquoi fait-elle cela ? Parce qu'elle ne peut pas se taire face aux injustices et qu'elle s’investit pour susciter la prise de conscience collective.

« La planète n'est pas en danger ; la planète ne meurt pas. C'est nous qui sommes en danger. »

Il ne s’agit pas d’un cri d’alarme mais d’un hymne à la vie.

 
 

Pull Aurora white

197,00 €
Achetez maintenant
 
 

Aurora Wool Pullover kamut

375,00 €
Achetez maintenant
 
 

Aurora Fine Wool Shirt mustang grey

250,00 € 187,50 €
Achetez maintenant

Discover more about sustainable products

Katharine Hepburn

Sa mère s'implique personnellement dans la lutte pour l'émancipation des femmes. Déjà enfant, Katharine l'accompagne dans les manifestations et distribue des ballons en criant « Droit de vote pour les femmes ! ».

Katharine est une grande sportive, elle joue au golf, fait du cheval et nage. Elle adore plonger dans l'eau glacée de l'océan et nager sans regarder derrière elle.

Elle remporte quatre Oscars, mais ne se présente pas à la remise des prix. Elle n'aime pas l'environnement du cinéma et des acteurs.

À ceux qui lui conseillent de fonder une famille parce qu'elle a plus de trente ans, Katharine répond : « J'ai choisi de ne pas avoir d'enfants car je suis trop égoïste, et une bonne mère ne doit jamais l'être ».

 
 

Juno Dress rubino

275,00 €
Achetez maintenant
 
 

Juno String Body rubino

145,00 €
Achetez maintenant
 
 

Artemis Skirt black

175,00 € 131,25 €
Achetez maintenant

Inspired by Katharine Hepburn

LE COURAGE DE SARA !

"Nous nous fixons nos propres limites"

Sara est âgée de 25 ans, elle vit dans la province italienne de Brescia, travaille comme architecte d'intérieur et pratique le snowboard à un niveau de compétition.
Les méningocoques n'ont pas arrêté sa volonté de réussite, dès qu'elle a pu utiliser ses prothèses de jambes, elle a pris son snowboard et a dévalé les pistes de ski, sous les yeux incrédules de ses parents. Sara est tombée de nombreuses fois, elle s'est relevée, a perdu l'équilibre et s'est relevée encore et encore... ...de son snowboard comme dans la vie.
Sara Baldo est une femme forte, tenace et ironique. Une femme qui a décidé de ne pas se laisser décourager, mais de regarder vers l'avenir.
Elle a surmonté les obstacles que la vie lui a imposés, elle a cru en elle et a découvert qu'il n'y a rien qu'elle ne puisse réussir. Son sourire lumineux transmet à tous sa volonté de vivre.

LE COURAGE DE SARA !

"Nous nous fixons nos propres limites"

Sara est âgée de 25 ans, elle vit dans la province italienne de Brescia, travaille comme architecte d'intérieur et pratique le snowboard à un niveau de compétition.
Les méningocoques n'ont pas arrêté sa volonté de réussite, dès qu'elle a pu utiliser ses prothèses de jambes, elle a pris son snowboard et a dévalé les pistes de ski, sous les yeux incrédules de ses parents. Sara est tombée de nombreuses fois, elle s'est relevée, a perdu l'équilibre et s'est relevée encore et encore... ...de son snowboard comme dans la vie.
Sara Baldo est une femme forte, tenace et ironique. Une femme qui a décidé de ne pas se laisser décourager, mais de regarder vers l'avenir.
Elle a surmonté les obstacles que la vie lui a imposés, elle a cru en elle et a découvert qu'il n'y a rien qu'elle ne puisse réussir. Son sourire lumineux transmet à tous sa volonté de vivre.

Valentina Tereshkova

À la rencontre de Valentina. Valentina est née à Bol’šoe Maslennikovo, en Russie, en 1937. Fermiers, ses parents vivotent. Valentina a 2 ans. Son père part à la guerre et n’en reviendra pas. Sa mère décide alors de partir vivre en ville, avec elle et ses deux frères. Valentina doit grandir vite. Elle fait le ménage, prépare à manger, étudie la nuit quand les autres sont déjà couchés.

Elle a 17 ans, travaille à l’usine, s’épuise à la tâche. Une fois son poste terminé, elle est si fatiguée que ses idées s’embrouillent. Elle enrage, cette vie ne lui veut-elle rien de bon ? Valentina ne peut s’y résoudre.

Nous sommes en 1955. Elle marche dans la rue, s’arrête, se frotte les yeux, ne comprend pas ce qu’elle voit. Il y a quelque chose dans les nuages. Quelque chose qui se rapproche, qui grossit. C’est un homme, attaché par des cordes à quelque chose qui ressemble à un coquillage géant en tissu. Valentina regarde, stupéfaite. Elle sent un frisson la parcourir, ses jambes la conduisent tout droit à l’aéroclub local. Sans en parler à sa mère, elle s’inscrit à un cours de parachutisme. Elle apprend, enfile sa combinaison et son sac de parachutiste, monte dans l’avion et saute. Elle se sent libre, légère, heureuse. Elle veut aller plus loin. Sa mère, qui finit par découvrir que Valentina s’entraîne en secret, lève les yeux au ciel. Ma chère fille, a-t-on jamais vu une ouvrière d’usine dans les nuages ?

Nous sommes en 1961. Yuri Gagarin est le premier homme à aller dans l’espace. La Russie célèbre l’événement, Valentina s’enflamme : pourquoi une femme ne pourrait-elle pas elle aussi aller dans l’espace ? Elle s’inscrit à une formation de cosmonaute, sa mère désespère. Valentina commence sa formation. Isolement, force centrifuge, chambre de décompression, énormément de théorie. C’est dur. Valentina serre les dents, elle n’est pas la meilleure, mais son expérience du parachutisme est un plus.

Nous sommes le 16 juin 1963. Valentina Tereškova enfile sa combinaison spatiale, monte dans la capsule, retient son souffle, entend les moteurs s’allumer et se retrouve propulsée parmi les étoiles. Elle regarde par la fenêtre. Tu vois, maman, ton ouvrière de fille est devenue la première femme de l’histoire à aller dans l’espace.

 
 

W-Rib Crop Top black/ash

110,00 €
Achetez maintenant
 
 

Estelle Shine Leggings silver

250,00 € 187,50 €
Achetez maintenant
 
 

Luna String Body black/silver

180,00 €
Achetez maintenant
 
 

Luna Leggings black/silver

150,00 €
Achetez maintenant

JOSEPHINE BAKER

À la rencontre de Josephine. Elle est née à St Louis, aux États-Unis, en 1906. Son père est un musicien de rue très pauvre, qui se déplace de ville en ville, jusqu'à ce qu'un beau jour il ne revienne plus.

Sa mère se met alors à travailler. Josephine a 8 ans, elle erre dans les rues vêtue de lambeaux, chante, balance ses mains et ses pieds, les passants la complimentent et lui donnent de l'argent. Josephine rentre en courant à la maison toute excitée.

Maman, je vais être danseuse et je vais t'acheter plein de cadeaux. Elle se prend une gifle. Ne dis pas de bêtises ma fille et pense au travail ! Josephine est une domestique dans les maisons des blancs. Sa maîtresse la traite comme un chien. Elle se fait insulter, battre, et quand elle fait une erreur, on lui tient la main au-dessus du feu. Josephine pleure de colère. Ce soir-là, elle rentre chez elle, regarde sa mère droit dans les yeux et la défie. Je ne serai plus jamais l'esclave de personne. Elle travaille au coin des rues, chantant et dansant pour quelques pièces de monnaie. Elle se sent libre.

Elle a 13 ans. Un propriétaire de boîte de nuit la fait travailler dans son club. Sa mère va la voir, lui disant à la fin qu'elle la trouve ridicule. Josephine ne cède pas. Elle se produit tous les soirs. Elle n'arrive pas à comprendre la chorégraphie, mais elle n'abandonne pas. Elle improvise, se déhanche, le public est déchaîné.

Nous sommes en 1925. Lorsqu’on lui propose de partir pour une tournée à Paris, Josephine fait aussitôt ses valises. Dans les coulisses du théâtre des Champs-Élysées, elle porte une jupe exotique faite de bananes. Le rideau se lève, la musique commence. Josephine se lance dans une danse Charleston endiablée et épate tout le monde. Dès lors, on la surnomme la Vénus noire. Toute l'Europe est à ses pieds, plus de mille hommes la demandent en mariage, un autre se suicide, deux se battent en duel. Sa danse seins nus est envoûtante, séduisante et fait scandale. En Amérique, on la considère comme une perturbatrice, mais on ne peut plus l'ignorer, le public l'acclame. Josephine refuse de se produire dans les clubs où les personnes de couleur ne sont pas admises.

Nous sommes en 1947. Elle épouse un chef d'orchestre, achète un château en France, adopte douze enfants. Elle manifeste aux côtés de Martin Luther King, dansant contre la ségrégation et le racisme. Josephine Baker est une diva, une déesse, une petite fille en haillons, affamée de liberté.

 
 

Buenos Aires String Body sahara

177,00 €
Achetez maintenant
 
 

Luxe 9 Control Top Tights honey

27,00 €
Achetez maintenant
 
 

Collant transparent Individual 10 caramel

31,00 €
Achetez maintenant

Notre première icône s'appelle:
Marlene Dietrich

À la rencontre de Marie Magdalene. Née à Berlin, en Allemagne, en 1901. Sa mère a une main de fer et dispense une éducation très stricte. Elle lui apprend à s’habiller et soigner son apparence. Marie Magdalene a 4 ans. Elle joue du violon, du piano, c’est une enfant excentrique.

Elle se regarde dans un miroir et répète son nom à haute voix. Elle trouve qu’il sonne faux, enfin pas comme elle le voudrait. Marlene sonne mieux. Elle veut qu’on l’appelle par ce prénom.

Elle grandit. La petite fille aux cheveux nattés devient une femme qui sait ce qu’elle veut.

Marlene chante et danse dans les cabarets berlinois. Ses longues jambes sensuelles et sa voix rauque fascinent le public, mais pas seulement. Le grand écran la veut.

Marlene accepte, si elle peut imposer ses conditions. Elle monte sur scène vêtue d’une tenue de soirée masculine, d’un haut-de-forme et d’une cigarette suspendue à ses lèvres. Elle est irrévérencieuse et ambiguë. Elle a de l’allure à revendre.

Le film « L’Ange bleu » lui ouvre les portes de Hollywood. Elle a 28 ans. Marlene Dietrich s’habille comme une diva, son style vestimentaire devient son armure, la rassure.

Elle se teint les cheveux en blond, se dessine de fins sourcils, se fait enlever des molaires pour s’affiner le visage. Rien n’est laissé au hasard.

Elle se marie, a une fille, l’élève, la protège, la veut rien que pour elle. Mais le rôle d’épouse ne lui convient pas. Elle veut travailler.

Nous sommes en 1930. Le film Cœurs brûlés (titre original : Morocco) sort. Marlene chante en queue-de-pie, descend de la scène et embrasse une femme sur la bouche. La presse crie au scandale, elle sourit. Je suis comme ça, c’est à prendre ou à laisser. Elle refuse toute restriction, tout compromis.

Nous sommes dans les années 50. Hommes et femmes partagent son lit, ils vont, ils viennent, personne ne reste.

L’alcool l’aide à surmonter la solitude. Elle boit, sans être alcoolique.

Nous sommes en 1972. Marlene est à Londres, pour un spectacle. Elle quitte la scène et chute. L’heure du dernier baisser de rideau est venue.

Elle se retire dans son appartement parisien, abandonne son personnage de diva et s’éteint en silence. Son seul souhait ? Être enterrée à Berlin, aux côtés de sa mère. Car quand je suis auprès d’elle, rien de mal ne peut m’arriver.

 
 

Body London Effect white

252,00 €
Achetez maintenant
 
 

Pantalon Baily black

277,00 €
Achetez maintenant
 
 

Twenties Tights black

31,00 €
Achetez maintenant
 
 

Aphrodite Body pink sky

225,00 € 168,75 €
Achetez maintenant

 

WOLFORD WITH WOMEN

Histoires qui encouragent

EPISODE 1

WOLFORD WITH WOMEN

Histoires qui encouragent

EPISODE 1

About Carmelo Abbate

Carmelo Abbate est un journaliste italien qui a travaillé en tant que correspondant spécial pendant de nombreuses années pour l'hebdomadaire Panorama. En tant que journaliste infiltré, il a mené des enquêtes critiques, notamment sur des sujets sociaux et économiques, l'immigration clandestine et les scandales de l'Église catholique. Il a publié dix livres chez Mondadori, dont certains ont attiré l'attention des médias du monde entier. Son livre ‘Sexe au Vatican : enquête sur la face cachée de l’Église’ est devenu un best-seller en France. Observateur attentif des informations et de l'actualité, il est chroniqueur de télévision pour les réseaux chez Mediaset. La grande expérience ainsi acquise et l'envie d'accepter les défis de notre époque, l'ont amené à faire le grand saut : il a créé ‘Stories of Others’, une nouvelle plateforme numérique qui, à travers le récit d'histoires vécues, vise à interpeller et à sensibiliser le public sur les grandes questions sociétales. Les pages Instagram, Facebook, Youtube, Tik Tok, Twitch sont devenues un nouveau canal numérique plein de formats et de contenus innovants.

‘Stories of Others’ (histoires des autres) sont des histoires qui sont nées pour valoriser les personnes. Vous avez du mérite pour ce que vous faites au quotidien, loin des projecteurs, pour vos choix, vos aspirations, vos sacrifices, vos objectifs, vos petites et grandes victoires. Chaque histoire a un fort pouvoir de motivation. Quel que soit le parcours, l'arrivée est toujours positive : la lumière au bout du tunnel pour donner du courage, transmettre de l'optimisme et de la force à ceux qui lisent et vivent une histoire similaire. Stories of Others a une mission spécifique : construire un monde meilleur.

Storie degli Altri